CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Valeur secrète


— Valeur secrète — On appelle valeur secrète d'un nombre la somme des chiffres qui le composent.
La
 réduction 
à la valeur secrète peut s'opérer plusieurs fois en totalisant à nouveau les chiffres du nombre obtenu jusqu'à obtenir une somme s'écrivant en un seul chiffre. Les Kabbalistes ont largement utilisé cette manœuvre qui permet d'établir des rapports les: plus inattendus entre deux nombres.

Exemple : si l'on donne des numéros aux lettres de
l'alphabet hébraïque, on obtient la série des nombres entiers: de 1 à 22, dont la sommation est 253. La valeur secrète de 253 est la somme: des nombres 2, 5 et 3, soit 10, qui est la base de la numération hébraïque.

D'une manière générale, si l'on considère des groupes ou des nombres, quelconques, on peut, en numération décimale, les réduire en unités d'ordres: divers : c'est le principe même de la numération. Par exemple, le nombre 45 peut se décomposer en quatre grandes unités (dites dizaines) et cinq petites (ou unités proprement dites), soit en tout neuf unités — 5 étant la: valeur secrète de 45. La valeur secrète représente donc le nombre d'unités: élémentaires, quel que soit leur ordre.

Valeur secrète

Sans entrer dans des considérations arithmétiques développées, il est-aisé de voir que le calcul de la valeur secrète permet très exactement d'extraire des nombres ce qu'ils contiennent déjà.
Dans quelques cas, cela peut précisément en faire ressortir une caractéristique intéressante. Mais il ne faut pas attribuer à la valeur secrète le rôle mystérieux que son nom même voudrait laisser supposer.


 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page