CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Blog de Ronald Maes 

Tubes homéopathiques plastique ou verren radionique

Tubes de granules d'homéopathie en verre ou en plastic pour la radionique

Question :

Bonsoir Ronald,
Quand on doit charger ou dynamiser de l'eau, il est visiblement meilleur de la mettre dans une carafe en verre ou un verre en... verre plutôt qu'en matières plastiques.
Les tubes de granules d'homéopathie étant en plastique, font-ils de bons témoins et peut-on les placer comme ça sur un graphique pour une action de soin ou autre?

Peut-on les recharger sur le numéro 35? Ou bien vaut-il mieux transvaser ses granules et comprimés dans des flacons en verre pour la pratique radionique?
Ma question vous paraîtra peut-être saugrenue, mais d'avance merci pour votre réponse,
Philippe

Réponse :

Pour charger l'eau, il est effectivement préférable d'utiliser une carafe en verre plutôt que du plastic, mais comme avec tout travail en radiesthésie et radionique, on fait avec ce qu'on a.

Le même raisonnement vaut pour les tubes de granules — quoique dans ce cas je n'ai personnellement pas remarqué de différence.

Peut-on les recharger sur le graphique N°35- Amplificateur  ?
Oui, certainement et de préférence après les avoir dynamisés (dans leur tube) en les tapant une centaine de fois dans la main.

Mais pour un travail d'émission de radionique (par graphique ou appareil) où un témoin granule homéopathique est demandé je préfère ne pas utiliser de tube du tout.

J'ai de meilleurs résultats en utilisant un ou deux granules pliés dans un petit papier blanc — en usage unique pour cette opération ces granules ne seront plus utilisés après — même si c'est pour la même personne.

J'ai aussi remarqué qu'après une utilisation intense en radionique d'un remède homéopathique il est trop difficile de rétablir sa qualité vibratoire originale.  Il est préférable d'utiliser un ou deux granules plutôt que de dévitaliser tout un tube — mais cela est un avis personnel.

De toute façon, utiliser un tube entier plutôt qu’une ou deux granules ne donnera pas de meilleur résultat ni plus rapide. Un témoin et bon ou pas par sa qualité, non pas par sa quantité.

Dans le cas d'un remède homéopathique (ou autre) liquide, j'en mets quelques gouttes sur un papier (ou buvard) blanc — également en usage unique.

Bon travail
Ronald Maes

 compassLiens et références :

Graphique N°35- Amplificateur

ebookesoteriqueBibliothèque de Radiesthésie et Ondes de Formes

 penAjoutez vos commentaires ou questions.

mailSouscrivez aux nouveaux articles et commentaires
 

Bookmark this page
Facebook Twitter Google Bookmarks Blogmarks Delicious Stumbleupon Netvouz