CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Thème de conceptions

— Thème de conceptions — Faute de comprendre quel rôle particulier joue le moment précis de la naissance dans un destin, beaucoup d'auteurs ont pensé que le moment de la conception était plus significatif et ont dressé le thème astrologique du moment de la conception toutes les fois qu'il était possible de le fixer.

Ces auteurs se sont autorisés soit d'un aphorisme d'Hermès (ou ainsi dénommé), soit de recherches personnelles. Or, trois considérations essentielles dominent la question :

1°) Tout ce qu'on peut savoir — quand il y a quelque chose à savoir —est le moment du coït fécondateur. Ce renseignement d'anamnèse ne fixe rien avec précision, puisqu'un spermatozoïde peut survivre près d'un jour en attendant l'ovulation, et que la conjugaison s'opère alors, au bout d'un temps variable, dans le tiers externe de la trompe.

2°) Les calculs qui consistent à inférer le moment de la fécondation à partir de celui de la naissance (en soustrayant 273 jours), puis en choisissant la configuration lunaire voulue aux alentours de cette date, néglige le fait qu'un ovule pondu peut attendre deux ou trois jours la fécondation d'un spermatozoïde de passage.

Avoir fixé la date de l'ovulation ne correspond donc pas toujours à un renseignement utilisable — outre que cette date est tributaire d'un rythme lunaire, mais ne coïncide pas avec tel aspect défini de la lunaison — sans quoi les filles nées à la même heure seraient réglées synchroniquement, ce qui n'est pas. En outre, l'ovaire effectue sa ponte ovulaire selon un cycle lunaire
en moyenne ; mais il y a bon nombre de femmes bien portantes et bien réglées dont le cycle est de 25, 26, 29 ou 30 jours.

3°) Il ne faut pas perdre de vue que l'Astrologie est fondée sur l'analogie et que pour cette raison, l'heure de naissance convient aussi bien et peut-être mieux que toute autre (voir au mot Astrologie).

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page