CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Spire

— Spire — La spire est la figure formée par l'extrémité d'un segment de droite animé d'une rotation autour de son autre extrémité animée elle-même d'un mouvement rectiligne et continu. La spire est l'idéogramme représentant classiquement l'évolution (voir ce mot). Tous les phénomènes évolutifs s'inscrivent dans une spire (la végétation, la vie humaine, les grands courants de pensée, etc...).

Si on considère la spire en se plaçant dans le prolongement de son axe, elle apparaît comme un cercle ou une ellipse. Sur ce cercle ou cette ellipse, se superposent au même point tous les passages de l'ellipse par une même génératrice. Les rythmes évolutifs vont ainsi pouvoir se figurer sur le cercle par des zones ou des arcs dont l'ensemble reconstitue la circonférence. L'interprétation de ces schémas circulaires relève de l'étude des
rythmes (voir ce mot) et de la Croix (voir ce mot).

Dans l'espace, le symbolisme spiral est plus riche puisqu'il restitue la double valeur de la structure et du mouvement, la double origine universelle droite et courbe (voir au mot Homosophie). Ainsi la représentation spirale est-elle un outil de recherche analogique du plus haut intérêt. Permettant de saisir sur un même axe longitudinal tous les faits correspondant à une même phase du cycle évolutif et au long d'un tour de spire tous les faits qui composent un cycle, elle a les propriétés représentatives du
tableau â double entrée inscrit sur cylindre.

Au surplus, il ne faut pas accorder au schéma spiral des propriétés métaphysiques qu'il n'a pas : il n'est qu'un procédé figuratif. II convient notamment de ne pas confondre le schéma spiral et les propriétés remarquables du solénoïde, confusion à partir de laquelle les plus beaux développements littéraires nous ont été offerts, sans intérêt pour personne.



 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page