CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Sphinx

— Sphinx — Fils de Typhon et d'Echidna, ce monstre avait un corps de femme, une tête de lion ainsi que les pattes du même animal, et des ailes d'aigle. Il vivait sur le mont Cythéron, près de Thèbes, où il avait été envoyé par Junon irritée contre les Thébains, parce que Jupiter avait eu deux enfants d'Alcmé. Le Sphinx proposait une énigme aux passants et il dévorait ceux qui ne l’expliquaient pas. Cette énigme consistait à deviner quel était l'animal qui avait quatre pieds le matin, deux à midi et trois le soir.

Mais Œdipe décela le sens de cette énigme en y reconnaissant l'homme qui, dans son enfance, au matin de sa vie, se traîne souvent « à quatre pattes », qui, à midi, c'est-à-dire dans la force de l'âge, n'a besoin que de ses deux jambes, mais qui, le soir, c'est-à-dire dans sa vieillesse, est obligé de s'appuyer sur un bâton, comme sur une troisième jambe. L'énigme devinée, le Sphinx, de rage, se précipita contre un rocher sur lequel il se brisa la tête. Œdipe épousa Jocaste, qui devait être le prix du vainqueur du monstre.

Le Sphinx personnifie le gardien d'un seuil métaphysique au-delà duquel les interdits sont levés (Œdipe, en tant que représentatif du destin de l'humanité, franchit le cap de l'interdit de l'inceste. En tant qu'homme, on sait qu'il ne le franchit pas). Mais le sens plus complet de gardien du seuil lui échoit pleinement si on le considère à son origine, qui est égyptienne. En Égypte, ce n'est qu'à titre tout à fait symbolique qu'il garde l'entrée des temples.

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page