CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Saturne

— Saturne — Ce terme, qui désigne une planète, sert à définir analogiquement un processus et un pôle directeur de tout élément relevant de ce processus (Lire aussi l'article Planètes).

Le processus saturnien est caractérisé par une sécheresse, une concentration cristallisante tout à fait typique. Soumis à la fatalité, il est inclus dans la notion de temps au sens de vieillissement, durcissement et mort. Il est à la fois conservation et usure. Saturne, ou Chronos, dans la mythologie, est le pouvoir dévorant et infini du temps.

On lui prête un aspect rigide et un caractère impitoyable et rigoureux. Ces éléments contribuent à faire considérer que la notion de processus saturnien s'applique par exemple au phénomène de la sclérose, à l'impitoyable et fatal tic-tac de l'horloge, à la rigueur de l'analyse scientifique, à la profondeur des abîmes obscurs, à l'étroitesse d'esprit et au systématisme du vieillard. En un mot, le symbole Saturne s'applique à tout ce qui est fatalité, ossature, rigueur, enchaînement sans rémission des causes et des effets.

Il y a, dans le détail, des correspondances consacrées. L'astrologie a, par exemple, fixé les attributs classiques du symbole saturnien : froid, sécheresse, terre, masculinité, etc... Si l'on transpose à l'échelle de l'individu tout ce qui concerne le processus saturnien, on retrouve les caractéristiques du type -saturnien, tel que nous l'avons esquissé dans l'article consacré à la
typologie.


 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page