CeodeoHeader02PlantagItal3

 

 

Robert Amadou

  

Robert-Amadou

 

Robert Amadou nait le 16 février 1924 à Bois-Colombes, il décède le 14 mars 2006, à Paris. Il est inhumé au cimetière du Père Lachaise le 22 mars 2006, après la liturgie des défunts qui fut célébrée en l’église syrienne orthodoxe de Montfermeil (93).
Il fut le premier époux de l'écrivaine Françoise Mallet-Joris avec qui il a eu un enfant, Daniel.

Inclassable et érudit Robert Amadou a joué un rôle important dans la diffusion de la parapsychologie en France, après guerre, et a participé, un temps, aux activités de l’Institut Métapsychique...

Robert Amadou a joué un rôle important dans la diffusion de la parapsychologie en France, après la guerre. Adolescent, il se passionne pour l’astrologie, tout en suivant l’enseignement des Jésuites, puis s’intéresse à Louis-Claude de Saint-Martin, le "Philosophe Inconnu", inspirateur du martinisme.

Il fréquente Paul Le Cour (le fondateur de la revue Atlantis), Robert Ambelain (autodidacte, érudit, spécialiste en occultisme archi-praticien expert de l'aveu même d'Amadou qui le reconnaît comme son seul "Maître"), René Alleau et Eugène Canseliet (spécialistes d'alchimie).

Amadou est convié à l’Institut Métapsychique International en 1951 pour donner une conférence sur le thème "Occultisme et métapsychique". A partir de cette année-là, il collabore activement aux activités de l’IMI, en particulier à la Revue Métapsychique dont il devient le rédacteur en chef. Mais des divergences d’opinion vont bientôt le pousser à quitter l’Institut.

Spécialiste des problèmes de parapsychologie. Fondateur de la revue la Tour Saint-Jacques. Nombreux ouvrages relatifs à l'ésotérisme et aux grands initiés de la fin du XVIIe siècle. Biographe de Louis-Claude de Saint-Martin.

 

Bibliographie

1946 — Louis-Claude de Saint-Martin et le martinisme, Éditions Le Griffon d’Or

1950 — L’Occultisme, esquisse d’un monde vivant, Éditions Julliard

1950 — Anthologie littéraire de l’occultisme (avec Robert Kanters), Éditions Julliard

1951 — Éloge de la lâcheté, Éditions Julliard

1953 — Raymond Lulle et l’alchimie, Éditions Le Cercle du Livre

1953 — La Poudre de sympathie, un chapitre de la médecine magnétique, Éditions Gérard Nizet, 1953

1954 — La science et le paranormal — 1er colloque international de parapsychologie, numéro double de la Revue Métapsychique de l’IMI

1954 — La parapsychologie, Éditions Denoël

1956 — La Parapsychologie et le colloque de Royaumont — La Tour Saint-Jacques, numéro 6-7

1957 — Les Grands Médiums, Éditions Denoël

1958 — La Télépathie, Éditions Grasset

1969 — Trésor martiniste, Éditions Traditionnelles

1987 — Occident, Orient, parcours d’une tradition, Éditions Cariscript

1989 — Illuminisme et contre-illuminisme au XVIIIe siècle, Éditions Cariscript

1991 — Le soufisme même, Éditions Caractères