CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Prière

— Prière — La prière est un fait aussi ancien que l'histoire de la civilisation. On peut même affirmer sans preuves mais avec de minimes chances d'erreur, que la prière a existé bien avant l'histoire. Quelle que soit la religion dans laquelle on la considère, elle est un acte magique et son histoire suit toujours le même cycle dans une civilisation donnée : dans un premier temps, elle est craintive et sollicite tout d'une autorité extérieure anthropomorphique et discrétionnaire.

  

Dans un deuxième temps, elle sollicite au nom du cœur, des forces d'Amour, afin d'obtenir une faveur. Dans un troisième temps, elle s'adresse à l'Univers, et le prend pour point d'appui dans son effort de libération personnelle. C'est à ce troisième stade qu'en est le Bouddhisme depuis deux millénaires et demi. Mais quel que soit le degré d'avancement évolutif du processus, il n'en reste pas moins magique. (voir au mot Magie).

 

De toutes les disciplines d'esprit, la prière est certes la plus féconde et la plus indispensable. Avec saint François de Sales, on peut distinguer des étapes et des qualités de l'état de prière. L'Oraison muette et participante est évidemment la meilleure si elle atteint une intensité suffisante. Mais elle ne dispense pas de la formule,, qui donne un sens à la vie mentale, ni de l'attitude,, qui mobilise les énergies profondes en vertu de mécanismes éprouvés depuis des millénaires.

 

Ce n'est pas parce qu'on pense qu'il ne faut pas manger, ni parce qu'on a une vie affective qu'il ne faut pas avoir de vie spéculative. Comme, la vie, la prière est un tout et elle n'a de sens qu'à cette condition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page