CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Métempsychose

— Métempsychose — Théorie selon laquelle les êtres passent par une succession de vies terrestres — comportant notamment des passages par des vies animales. Cette croyance est commune dans tout l'Orient. Le jeu des incarnations est réglé soit par le Karma (voir ce mot), soit par le hasard.
Dans la première hypothèse, les âmes choisissent — ou sont orientées vers — une existence qui leur permette les épreuves nécessaires à leur purification progressive, ou encore en punition ou en récompense des actions commises au cours des vies précédentes. Selon la seconde hypothèse, le hasard décide dans la mesure où une âme en mal de réincarnation saisit l'occasion d'un coït quelconque, animal ou humain.

Des légendes thibétaines notamment racontent comment un sage veut violer une fille, qui s'enfuit et raconte le fait à sa mère. Celle-ci, surprise, pense que ce n'est pas dans les habitudes du saint homme et qu'il doit avoir ses raisons. Elle renvoie sa fille près de lui. Le sage lui dit alors : « Trop tard. Je voulais donner une occasion de se réincarner à une âme qui le méritait. Pendant ton ables deux ânes qui sont dans ce champ se sont chargés de la besogne. Retourne chez toi. »
Plus logique, mais aussi déconcertante est la thèse des spirites-littérateurs selon laquelle les êtres humains risquent de se réincarner à titre de punition, dans le corps de l'animal présentant les défauts qu'ils ont eus pendant leur vie. Ainsi, les gloutons et gourmands seraient respectivement voués à être des porcs ou des pigeons, les luxurieux à être chiens, etc-

Il est inutile d'approfondir le problème de la métempsychose, qui ne se pose vraisemblablement pas. La métempsychose est un des modes de projection comme un autre, aussi bien qu'un autre. Comme les autres, il a une, valeur transcendantale (voir Karma) et cela supprime donc toute question quant à ce qui se passe pendant le cycle nocturne des existences.

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page