CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Mercure

— Mercure — Ce terme, qui désigne une planète, définit analogiquement un processus et un pôle directeur de tout élément suivant ce processus (prière de lire l'article Planètes). Le processus mercurien est caractérisé par une mobilité extrême, un polymorphisme étonnant, une souplesse d'adaptation, une finesse et une rapidité caractéristiques. Le Dieu Mercure de la mythologie relève du processus mercurien en ce qu'il est l'intermédiaire rapide (ailé), il est l'agent transmetteur et opérateur adroit, fin dans son aspect comme dans son esprit.

Au symbole mercurien s'attache aussi l'idée d'ingéniosité et d'hermaphroditisme. Tous ces attributs contribuent à faire considérer que la notion de processus mercurien s'applique par exemple au geste rapide et précis du prestidigitateur ou du tricheur, à la ligne sinueuse et preste d'une spire, à la mobilité et à l'insaisissabilité du mercure-métal, à la profession de comédien, au modelé mi-masculin mi-féminin d'une bouche au tracé sinueux et à l'expression habile. En un mot, le mythe mercurien caractérise tout ce qui se déplace, met en rapports, échappe, s'adapte à tout, s'infiltre partout.

Il y a, dans le détail, des correspondances consacrées. L'Astrologie a, par exemple, fixé les attributs classiques du symbole mercurien qui participe aussi de celui des Gémeaux et de la Vierge. Si l'on transpose à l'échelle de l'individu tout ce qui concerne le processus mercurien, on retrouve les caractéristiques du type mercurien, tel que nous l'avons esquissé dans l'article consacré à la
Typologie.


 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page