CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Maisons

— Maisons —Nous expliquons à l'article Thème astrologique à quoi correspondent les Maisons astrologiques. Chacune d'elles est en rapport analogique avec un aspect de la vie et du destin du natif. Voici la signification traditionnelle des Maisons astrologiques :

I — Vie du corps, tempérament, personnalité, caractère - Qualités physiques et morales - Expression extérieure de l'ensemble - Le commencement (d'une entreprise, de la vie, de toute chose).

II — Les gains - Affaires financières - Inspiration - Richesse acquise par le travail - Négoce Liberté du sujet - Rapports avec le milieu immédiat - Les ministres - Le commerce.

III — Parents (non ascendants) : frères, sœurs, cousins, collatéraux -Petits voyages et déplacements d'affaires - Éducation - Foi Sens pratique -Correspondance et lettres - Postes - Petits écrits - Véhicules - Journalisme.

IV — Maison du Patrimoine - Le Père et l'ancestralité paternelle -L'héritage Les biens immobiliers - Les trésors cachés - Vie familiale - Résidence - Fin de la vie quant aux conditions de fortune et de situation - Choses secrètes - Choses ancestrales - Choses héréditaires – Sépulture - Récoltes.

V — Les enfants - Les amours - Les affections - Les plaisirs - Les jeux de hasard - Les joies - La chance - L'expansion instinctive - L'entreprise hardie - Les ornements - Les vêtements - Le côté spectaculaire.

VI — Les maladies - Les serviteurs - La lutte pour la vie, l'alimentation - L'oncle et la tante - Famille collatérale éloignée - Ennemis déclarés -Tendances psychiques - Infirmités - La vieillesse - Les esclaves, les animaux domestiques.

VII — Les autres : le conjoint, les ennemis - Mariage - Procès - Vente et achat de biens - Contrats - Associations - Divorces - Querelles - L'individualité affirmée - La guerre Mysticisme social.

VIII — Maison de la Mort - La Mort - Sa nature - Hérédité imprévue ou insoupçonnée La tristesse Le travail - Les héritages - Les dons - Les legs - Les testaments - La fortune du conjoint - Sens de la fatalité - Les dernières années de la vie, la crainte, les antiquités.

IX— Maison de la Religion - Les longs voyages - La foi - La religion - Le mysticisme - La navigation - La philosophie - L'occultisme et les sciences divinatoires - Providence.

X — Maison dite des honneurs - Situation sociale - Dignités - Offices publics - Crédit moral - La mère - La mémoire - Gloire - Puissance - Action forte sur l'entourage - Prestige.

XI — Les amis - Fortunes et espérances - Projets - Succès, Réussite - Fidélité des amis et envers les amis - Protection - Secours - Bons rapports avec les personnages influents ou puissants - Extension dans l'avenir - Fruit du travail de toute la vie.

XII — Ennemis cachés - Tromperie - Persécutions - Épreuves Chagrins - Calomnies - Prison Dettes - Haine - Misères de la vie - Affliction -Chute - Blessures par les quadrupèdes - Pauvreté - Trahisons - Infortunes -Ennuis inopinés - Punitions - Peines provenant des enfants, des bêtes féroces, des femmes - Maladies chroniques.

Cette nomenclature paraît quelque peu désordonnée. Nous l'avons volontairement reproduite d'après la tradition courante, sans y rien changer. Il est évident que cet hétéroclisme devait tenter tous les astrologues modernes avides d'ordre. Plusieurs nomenclatures méthodiques ont été proposées. Les plus réussies s'inspirent des faits évidemment primordiaux :

1°) Les maisons diamétralement opposées doivent avoir un sens inverse ou complémentaire.

2°) Les maisons angulaires (I, IV, VII, X), les maisons succédantes (II, V, VIII, XI), les maisons cadentes (III, VI, IX, XII), doivent avoir quelque chose de commun.

Tout cela est bien intentionné. Mais il est plus simple de s'apercevoir que les maisons correspondent aux signes du Zodiaque et de faire dériver leurs attributions de leur signification. Comme le Zodiaque comporte en soi une ordonnance harmonique (et non dialectique), il y a plus de chances pour ne pas prendre en considération la disparité introduite dans la question des maisons par les fantaisistes et incompétents qui l'ont successivement traitée au cours des temps. La transposition du Zodiaque aux Maisons doit être proprement une transposition, puisque le premier concerne l'ordre universel d'articulation et les secondes les domaines de l'hommemais le problème est facile à résoudre.

En Géomancie (voir ce mot), les sens attribués aux Maisons sont analogues à ceux qu'on leur accorde en Astrologie, l'Astrologie représentant à coup sûr la source commune. Il n'y a donc pas à chercher d'indications supplémentaires du côté de la Géomancie.


 

 ↑ Haut de page