CeodeoHeader02PlantagItal3

 

La Typologie

L'objet de la typologie est de classer les hommes en un certain nombre de types, comme on classe les animaux en espèces et races.

La Typologie n'a rien à faire avec l'occultisme si on la considère comme une science positive. Or, elle est effectivement une science positive, mais ses résultats conduisent le chercheur à retrouver des correspondances analogiques troublantes, de sorte qu'elle reste l'une des pierres angulaires du symbolisme.
Voici les liens vers les différentes parties de la Typologie : 

  • I. - Typo-morphologie des tempéraments
    L'idéal serait de déterminer des types tels que les individus correspondant à un même type présentent entre eux plus de ressemblances qu'ils n'en ont avec n'importe quel individu appartenant à un autre type. C'est-à-dire qu'il s'agit de résoudre un problème de classification simple en apparence, complexe en fait.
  • II. - Caractérologie
    Les caractères sont des choses plus complexes. On ne peut pas les réduire à quatre. Les classifications dichotomiques ne se sont pas révélées, à l'usage, d'une extrême efficacité. Encore que les chercheurs neutres aient décrit un
  • A — Le Type Lunarien
    Le type lunarien se caractérise morphologiquement par des formes essentiellement arrondies. Le visage est rond, la bouche ronde et lippue, le nez court et large, les yeux un peu globuleux. Les cheveux ne sont pas
  • B — Le Type Mercurien
    Le type mercurien est morphologiquement caractérisé par ses formes déliées, ses traits sinueux, son agilité évidente. Le teint est mat mais s'éclaire à la moindre émotion. Le menton est pointu, les lèvres sont assez
  • C— Le Type Vénusien
    Le type vénusien est morphologiquement caractérisé par le fait que toutes ses formes sont ovulaires et gracieuses. Le front est beau et net, mais pas très haut. Les cheveux sont épais, ondoyants, souples, de couleur variable.
  • D — Le Type Solaire
    Le type solaire est morphologiquement caractérisé par une impression générale de force et d'équilibre. Les cheveux, implantés très haut, sont châtains avec des reflets blonds, frisés ou ondulés, quelquefois rares. Le
  • E — Le Type Martien
    Le type martien se caractérise morphologiquement par une structure anguleuse et rude d'aspect. Les cheveux sont roussâtres, courts, le front bas limité par des sourcils épais et rectilignes. Les yeux sont petits et regardent
  • F — Le Type Jupitérien
    Morphologiquement, le type jupitérien est caractérisé par une sorte de bonhomie et de solidité un peu lourde. Son front est vaste. Ses cheveux sont châtain clair, mais font place assez tôt à une calvitie antérieure. Les
  • G — Le Type Saturnien
    Le type saturnien se caractérise morphologiquement par une sorte de prédominance du système osseux sur les parties vives, et par une impression de pesanteur triste. Visage long au nez mince, sans narines et
  • III. - Autres systèmes
    A côté de la distinction quaternaire des tempéraments hippocratiques et de la division « planétaire » qui définit à la fois le tempérament et le caractère, il faudrait mentionner une foule de systèmes dérivés. On a donné aussi,
  • IV. En conclusion
    Si l'on considère la multiplicité des systèmes qui ont été imaginés pour ramener les hommes à des types et combien ces systèmes présentent de correspondances réciproques, il faut se dire :