CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Blog de Ronald Maes 

 L'autosuggestion ou les questions mal définies

 Question :

Je possède de nombreux ouvrages de radiesthésie. Mais je rencontre toujours un taux de réussite d'environ 50% malgré mes nombreuses consultations en radiesthésie.
Je pense que le problème provient d'une autosuggestion ou des questions mal définies.
Merci de bien vouloir m'éclairer

 Réponse :

Ce n'est pas uniquement dans nos travaux de radiesthésie que l'autosuggestion nous influence, et si vous suspectez que c'est le cas pour vous 50/50 de réussites je vous suggère de faire comme suite.

Traitez chaque question qui vous concerne comme une question d'un consultant.

Écrivez-le sur une feuille de papier lentement, de façon que la question puisse être répondue par Oui ou par Non.

Puis faites un témoin de vous même, oui, vous devez traitez la question comme venant d'un étranger pour vous détacher émotionnellement de l'opération
voir aussi :
Quel est le meilleur témoin à utiliser en radiesthésie ?

Et puis, ne recommencez jamais un exercice, ne reposez pas la même question — raison de plus de bien préparer votre travail.
Trop de travail de radiesthésie est fait en vitesse sur le coin de la table et (très mauvais) devant le consultant qui vous influence fortement avec la réponse qu'il désire.

Traitez chaque question qui concerne un consultant en son absence. Faites-le patienter dans une autre pièce ou au moins éloigné de votre position de travail. S'il est avec son nez dessus vous ne ferez jamais du bon travail.

J'espère que ceci vous aide.
Bon travail
Ronald Maes

compassLiens et références :

ebookesoteriqueBibliothèque de Radiesthésie 
      (eBookEsoterique.com)

penAjoutez vos commentaires ou questions.

mailSouscrivez aux nouveaux articles et commentaires
 

Bookmark this page
Facebook Twitter Google Bookmarks Blogmarks Delicious Stumbleupon Netvouz