CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Feu follet

— Feu follet — Dans les terrains marécageux, on voit fréquemment des lumières bleuâtres et dansantes surnommées « feux follets », produites par le protocarbure d'hydrogène résultant de la décomposition spontanée des débris organiques de ces terrains. La superstition a tenu longtemps les flammes produites par ces gaz pour des esprits malins se plaisant à tourmenter ou égarer les passants. On crut aussi que ces « feux follets » étaient des âmes en peine échappées du purgatoire et qui brûlaient du remords de leurs fautes.

Cette croyance a pu prendre naissance par le fait que les cimetières sont aussi des lieux de décomposition qui libèrent des gaz combustibles s'enflammant au contact de l'air. A vrai dire, le phénomène n'est pas d'une grande fréquence. Mais il suffit de peu de cas pour que la superstition s'en empare et fasse tout naturellement de ces flammes apparaissant au-dessus des tombes, des âmes errant autour de leur corps.


 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page