CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Émeraude

Les Musulmans croyaient que la pierre appelée Sakhrat, qui fut le fondement de la montagne entourant le monde, était une énorme émeraude dont une seule parcelle permettait de faire des miracles, parce qu'elle reflète le monde.

Au Pérou, une émeraude de la dimension d'un œuf était adorée ; le peuple lui apportait en quantité de petites émeraudes qui lui servaient de filles,

Les rois d'Israël portaient des émeraudes et possédaient notamment l'Ephod-oracle, contenant deux émeraudes servant à consulter Dieu.

En France, on attribuait à l'émeraude la vertu de guérir le mal caduc, d'accélérer l'enfantement (on l'attachait alors à la cuisse), de réduire la dysenterie et de combattre les effets des morsures de serpents.

Dans ce mélange de superstitions et de mythes, on démêle un rôle primordial de la pierre verte dans l'histoire du monde. Il se peut qu'elle soit apparentée à la Déesse verte (ou Vierge noire), matière première de: la nature vivante.


 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page