CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Écriture automatique

L'écriture automatique est un dispositif employé par le médium en état de transe pour laisser aux Esprits le moyen de s'exprimer. Le médium s'installe devant sa table, crayon en main. Puis la transe s'installe et le crayon commence à courir sur le papier. Les messages ont un intérêt proportionnel aux facultés de voyance du médium. Deux dispositifs s'écartent du précédent :

-1°) Dans une boîte fermée, on laisse un papier blanc et un crayon. Au cours de la séance et par un phénomène de télergie ou de lévitation, le crayon s'agite et on l'entend s'agiter dans la boîte. Après la séance, on voit que le crayon a tracé sur le papier un message intelligible. On trouve de nombreux récits d'une telle expérience (réalisée sous des formes variées), mais aucun d'eux n'est très probant quant aux précautions prises pour éviter la supercherie.

-2°) Dans la meilleure expérience à laquelle nous ayons personnellement assisté, le sujet (un amateur) était assis devant sa table, en pleine lumière, un stylographe à la main, gardant une attitude parfaitement naturelle et adaptée, fumant d'ailleurs et participant à la conversation générale. Puis la main traçait lentement et par saccades des mots et des dessins — à la grande joie de l'opérateur d'ailleurs, qui ne ménageait pas ses réflexions spirituelles : « On dirait un tel déguisé en cheval ! » « Non, ça devient plutôt un escargot ! » « Cette fois, ça ne veut rien dire du tout ! » « Tiens, on dirait du chinois. »

Mais le message étant terminé, il se trouvait :
1 °) que les dessins étaient parfaitement dessinés, et assez beaux ;
2°) que les caractères chinois avaient effectivement une signification en chinois - langue que l'opérateur ignorait formellement ;
3°) que le message s'adressait à l'un des assistants et définissait avec une précision un peu gênante des circonstances passées et proches dans lesquelles ses opérations financières entretenaient des rapports un peu étroits avec ses fonctions sociales. L'expérience fut renouvelée plusieurs fois. Quelques parties de message étaient ininterprétables mais celles qui étaient claires étaient même explicites et souvent indiscrètes, concernant notamment des personnes amenées par nous et dont l'opérateur ignorait tout, même l'existence.

En un mot, la meilleure écriture automatique, comme la meilleure voyance, se fait au grand jour et sans préparatifs, sans matériel, sans décorum; sans, transe et sans mystère. C'est la meilleure en vertu de cette loi générale plus le support est complexe et les conditions de son usage étroites, plus la pensée intuitive est conditionnée et limitée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page