CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Diable (Le)

Diable (Le)


Diable (Le) est le nom du XVe Arcane majeur du Tarot.
Le Diable a une ceinture rouge, des jambes et des ailes bleues, des cheveux et des cornes d'or.
Ses pieds sont couleur chair et reposent sur un socle couleur de chair.
Son épée est blanche.
Les deux personnages sont coiffés de toques rouges ornées de cornes noires en forme de feuillage.
Traditionnellement, le Diable est Satan et symbolise les forces du Mal, etc..., etc...

Nous avons l'heureuse surprise de trouver dans le livre de M. Paul Marteau l'interprétation suivante : « Le Diable représente un principe d'activité spirituelle qui cherche à pénétrer la matière et à s'en vêtir pour se matérialiser. » Tout en faisant nos réserves sur la matière (voir au mot Spiritualisme), nous sommes d'accord sur le fait. Il faut remarquer en outre des points essentiels :

1°) Le Diable porte à la main une épée blanche sans croix (ensemble du pommeau et de la garde). Cela ne relève pas que de l'interprétation primaire qui s'impose ainsi : l'épée tenue par la lame, c'est le risque accepté tout en étant contraire à la sagesse. L'épée blanche est une arme du Déterminisme universel. Ce n'est pas au niveau du Mal et du Bien que le Diable œuvre, mais sur un plan supérieur, qui ne connaît pas ces distinctions humaines.

2°) Les deux personnages enchaînés sont un homme et une femme. Le Diable, lui, est libre (il est même ailé), et est androgyne et pourvu des deux sexes. C'est-à-dire que sur le plan de la manifestation, les ailes n'impliquent pas la castration, mais au contraire la libération de l'unicité sexuelle.

3°) Les ailes bleues impliquent l'action par le psychisme, mais le casque d'or annonce que c'est par le fait de l'Esprit.

En résumé, et pour ne pas allonger cette analyse, le Diable est bien un aspect des forces d'Évolution. Au même titre que les Entités inverses, il participe de l'action divine. Le style ternaire de la carte (la dialectique), les cornes d'or, etc..., rapprochent beaucoup ce Diable du mythe luciférien (voir Lucifer).

 



 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page