CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Correspondances

La psychanalyse a démontré, en s'appuyant sur des bases expérimentales, qu'il existe un symbolisme naturel. Avant toute démonstration, le sens commun saisissait qu'il existe une correspondance symbolique entre le soleil et l'or, entre la lune et l'argent, entre l'obscurité et le mal, etc...
Mais il semblait que ces correspondances pouvaient procéder d'une rencontre fortuite entre deux idées présentant une certaine ressemblance, ou d'une tradition née du génie imaginatif des poètes. En fait, les idées, les choses, et d'une manière générale, tous les objets de pensée sont placés le long d'axes analogiques, qui sont les axes même de notre pensée, les catégories de l'intuition.

L'analyse des mythes, du folklore, du langage, de l'inconscient individuel, montre comment et pourquoi la terre, l'or, l'excrément, le denier du, Tarot, le soleil, etc... sont des notions correspondantes. Ce symbolisme naturel quelquefois simple et quelquefois complexe, dans la mesure où il se projette sur des plans incommensurables entre eux, s'est fixé dans la Tradition.
Avant l'ère baconnienne et mieux l'ère scientifique, chaque recherche nouvelle était rapportée à ce barème de références commun. De sorte que toute notion vient s'inscrire dans le tableau des correspondances. Les tableaux qui suivent témoignent de la diversité des plans entre lesquels s'établissent les rapports analogiques. Ils témoignent aussi du degré d'approximation avec lequel chaque époque, tributaire du système de connaissance qui lui est propre, détermine les objets de référence.

Il ne faut d'ailleurs pas croire, parce que le mot « hystérie » a changé de sens, ou parce que la profession d'alchimiste ne figure plus dans les tableaux d'orientation professionnelle, que les correspondances établies entre des notions de cet ordre ont cessé d'être valables.
Il y a, selon les cas, un sens à restituer ou une transposition à effectuer. C'est là une vicissitude à laquelle n'échappe pas la spéculation humaine, même de nos jours dans cent ans, il y aura une transposition sérieuse à effectuer pour rendre l'idée « d'affinité chimique » ou d' « ensemble mathématique ».

Dans l'effort d'analyse de la pensée contemporaine, on aperçoit chaque jour un peu plus la valeur profonde des correspondances. Elles constituent un instrument de recherches des plus précieux, parce qu'elles expriment l' analogie (voir ce mot) qu'est la clef de voûte des structures de l'univers pensé. (Voir Tableaux de Correspondance).

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page