CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Blog de Ronald Maes 


Comment obtenir un effet optimal avec
les graphiques Servranx ?


Le procédé à suivre que je conseille pour utiliser au mieux les graphiques Servranx et en obtenir les meilleurs résultats est la suivante :

1) Analyser d’abord le problème à résoudre avec objectivité pour choisir le graphique le plus approprié.
Tout en adaptant son comportement afin d’aider au résultat, logique ?
Oui, mais on n’y pense souvent pas.
Par exemple, cela n’a aucun sens de mettre en action le graphique «Régulateur du transit intestinal» et continuer délibérément à se nourrir de manière tout à fait déséquilibrée.

2) Il est très important de se rendre ouvert et disponible aux influences des ondes de forme en bannissant tout doute et attitude négative.
Si, avant même de commencer, on se dit : «cela ne marchera pas» ou bien : «si cela ne fait pas de bien, cela ne fera pas de tort», il y a de fortes chances pour que cela ne «marche pas», car le mental s’oppose alors à un changement.
Ne sous-estimez jamais le pouvoir de vos autosuggestions, positives ou négatives.
Ceci n’est pas une opinion, c’est un fait !

3) Enfin, utilisez un témoin parfaitement fiable, lequel ? Je vous explique :

- Le meilleur témoin est la goutte de sang sur un petit morceau de papier buvard. Le sang, liquide vital et vivant, restitue parfaitement les vibrations de la personne et constitue un témoin actif dans le temps. Même, une goutte de sang ancien permettra une action radionique sur l’état actuel du sujet (humain, animal, voir une plante ou une culture)
 – Conseil au radiesthésiste : contrôlez au pendule si la goutte de sang est bien du sujet pour lequel on vous demande une action. (Oui, il y a encore des rigolos qui essayent de faire ‘une blague’

Le second en efficacité est la salive sur un bout de coton qu’il faut renouveler de temps à autre, chaque semaine, par exemple (testez au pendule le moment du renouvellement).

Puis vient la mèche de cheveux. Une fois coupé, le cheveu n’est plus vivant et les vibrations s’atténuent avec le temps, il faut donc renouveler le témoin régulièrement (au moins une fois par an). )
– Conseil au radiesthésiste : contrôlez au pendule si la mèche est valable, car les soins capillaires intensifs peuvent polluer voir détériorer la qualité ‘témoin’ des cheveux, même au point de les rendre inutilisables.

Si vous n’avez rien d’autre qu’une photo, il faut savoir que ce n’est pas un témoin parfaitement fiable. La photo restitue les vibrations de la personne au moment où elle a été prise, mais n’est pas stable dans le temps. Il est possible d’augmenter la qualité ‘témoin’ en mettant la photo pendant 10 minutes sur un graphique décagone. (Graphique Servranx N°52

4) Veillez à ce que le graphique soit parfaitement neutre avant de commencer, donc qu’il n’ait pas servi pour quelqu’un d’autre où pour vous à une autre période.
Si c’est le cas, enlevez toutes les éventuelles rémanences en «nettoyant» votre graphique avec un bâton de soufre.

5) Pour la mise en action, prévoyez un moment où vous serez détendu — après une séance de relaxation, un bain ou autre moyen à votre choix —  et prenez le temps de vous accorder en pensée avec le but que vous désirez atteindre grâce à votre démarche.
Visualisez bien cet objectif. Ensuite, mettez votre témoin en place et suivez les indications propres à chaque graphique concernant la durée ou l’orientation.

La mise en action doit être un acte conscient, dirigé et exempt de doute ou d’hésitation.
Ceci est très important ! Si vous le faites en pensant à autre chose, c’est inutile, vous perdrez votre temps. Si vous ne vous sentez pas en état de la faire, reportez à un autre moment où vous le serez.

Si vous procédez comme je vous l’explique, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir d’excellents résultats.
Les graphiques Servranx existent depuis plus de 60 ans et des milliers de personnes les ont déjà utilisés avec entière satisfaction. Nous recevons régulièrement des témoignages.

Rappelez-vous qu’il ne suffit pas de déposer une photo au centre du graphique et d’oublier le tout dans un placard en attendant passivement le résultat.
Pour un résultat probant et rapide :
Il est important, pour la personne sujette de l’action radionique, d’avoir et de garder pendant toute la durée d’action une attitude ouverte, active et attentive aux modifications — même minimes — qui surviennent grâce aux ondes de forme.

Pour un sujet passif de l’action radionique (animal, plante, culture), il est profitable que celui qui fait la mise en action reste mentalement en contact avec le sujet comme avec l’action
– Conseil : J’ai toujours eu de meilleurs résultats en faisant une petite action journalière en plus – au dessus du graphique mis en action, lancez volontairement votre pendule en mouvement positif et laissez le mouvement s’éteindre naturellement, le tout en visualisant le bon résultat de l’action radionique souhaitée.

Bon travail !

 

compassLiens et références :

ebookesoteriqueBibliothèque de Radiesthésie 
      (eBookEsoterique.com)

penAjoutez vos commentaires ou questions.

mailSouscrivez aux nouveaux articles et commentaires
 

Bookmark this page
Facebook Twitter Google Bookmarks Blogmarks Delicious Stumbleupon Netvouz