CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Cabbale juive

— Littérature mystique juive, parallèle à la Bible, relative à Dieu, l'univers, l'homme.

 Elle se compose de deux ouvrages de base : le Sepher Jetzira (= Livre de la création), attribué au rabbin Akiba (mort en 135 de notre ère), et du Zohar (= éclat, lumière), écrit au Moyen Âge par divers rabbins dans les ghetto(s).

 La Cabbale juive contiendrait la clef de la Bible = son interprétation secrète, et les chiffres et lettres hébraïques auraient une valeur sacrale, symbolique dans leur forme même ; cette croyance fragile persiste encore.

 Au XVIe siècle, Fabre d'Olivet(1) composa un ouvrage au titre éloquent : la Langue hébraïque restituée, imité par Abellio au XXe siècle.

 C'est le développement de l'archéologie mondiale et la remise à jour des autres bibles (= livres sacrés des peuples anciens) qui rend caduque la Cabbale juive.

 La tradition attribue aux cabbalistes des pouvoirs de magie que, pourtant, les livres juifs proscrivent ! Parmi les cabbalistes célèbres, on cite Philon (Juif hellénisé d'Alexandrie, ler siècle de notre ère), Raymond Lulle (théologien et alchimiste catalan du XIIIe siècle), Pic de la Mirandole (théologien et philosophe italien du xve siècle) et Paracelse (médecin, hermétiste et alchimiste suisse du XVIe siècle).

 — Voir Cabbale, Bible et Bibles, Runes

 (1)Voici un très intéressant site entièrement consacré à l’oeuvre d’Antoine Fabre d’Olivet  
The Hebraic Tongue Restored 
The Egyptian hieroglyphics at the origin of the Hebraic language 

 

 

 ↑ Haut de page