CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Astrologie - Idéogrammes

Les symboles astrologiques sont les suivants :

Astrologie - Idéogrammes

Ces idéogrammes n'ont pas été arbitrairement choisis. On peut en démêler le sens à partir des combinaisons symboliques suivantes. La figure qui représente l'infini selon la symbolique la plus naturelle est le cercle centré d'un point. Le point seul — le centre — suffisait puisqu'il indique la possibilité indéfinie de sphères quelconques, mais le petit cercle qui l'entoure lui donne sa signification. Le cercle seul, au contraire, désigne une chose définie, une matière élémentaire. Il symbolise aussi le cœur et la réceptivité.

En vertu du symbolisme de la gauche et de la droite, le demi-cercle à concavité gauche va symboliser la protection ; au contraire, le demi-cercle à concavité droite va symboliser l'aspiration, l'appel vers l'extérieur. Un demi-cercle à concavité supérieure correspondra à la réceptivité aux idées. La flèche verticale ascendante est le symbole de l'impulsivité en soi. Orientée vers la droite et en haut (comme dans l'idéogramme de la planète Mars), elle signifiera l'impulsivité orientée vers l'action.

Dès lors, le symbole de Neptune peut s'interpréter comme un cercle surmonté d'une flèche ascendante (la branche centrale du trident) et d'un demi-cercle dont les extrémités complètent le trident. D'où la signification de sensibilité unie à la volonté.
A noter que le cercle inférieur s'amenuise parce que l'élément actif prend la première place. Dans Uranus, on retrouve la flèche ascendante, barrée (la croix indique le réel) par un segment unissant deux croissants ouverts (double appel de l'extérieur, communication avec le plan humain ou mondial).

Pluton est une sorte de double Mars — c'est-à-dire que son impulsivité n'est pas orientée vers une action définie : elle est explosive. A noter que la terre se représente par un cercle surmonté d'une croix : c'est la réalité tangible ; elle symbolise aussi la terre vierge (ou Vierge noire ou Déesse verte).

Saturne met la réalité au-dessus des interventions et explications supérieures. Jupiter (sous sa forme manuscrite courante) est l'union du réel et du social. Mercure est intermédiaire entre les forces du ciel et la réalité. Le symbolisme de la tête et de la queue du dragon (grotte opposée à montagne, virilité opposée à féminité, etc...) se comprend de lui-même.

Pour les idéogrammes représentatifs des signes du Zodiaque, une interprétation analogue est facile à imaginer (impulsion pour le Verseau, réceptivité du Taureau, etc...) encore que les éléments supplémentaires s'y introduisent, qu'il serait trop long de développer ici.