CeodeoHeader02PlantagItal3

 

Amoureux (L') 

 Amoureux (L')

L' Amoureux est le nom que porte le sixième Arcane Majeur du Tarot. La figure montre la disposition générale des personnages. Il n'est pas possible d'en faire ici une description analytique. Il faut noter que le Soleil occupant la partie supérieure de la carte est blanc — et non jaune comme le Soleil de la lame XIX (qui se trouve d'ailleurs à treize lames de l'Amoureux, c'est-à-dire à un demi-cycle).

Il ne s'agit pas du Roi de la Création (l'Astre, ou symboliquement, le Roi ou Dieu le Père), mais du principe universel (qui ne connaît ni le bien ni le mal, ni d'autorité ni de centre). Ses rayons — c'est-à-dire la Manifestation de cette Force cosmique fondamentale — sont rouges, bleus et jaunes. C'est-à-dire que les formes apparentes du Principe sont, à l'échelle de l'homme, à la fois spirituelles, organiques et psychiques.

Cette force fondamentale, qui est le moteur universel, se manifeste par ailleurs dans l'homme qui lui attribue la forme d'Éros (Dieu est le Tout ; il est Amour. Mais l'attraction universelle et l'élan vital ne lui sont accessibles que sous la forme de notion de libido). La flèche de l'Amour est blanche. C'est-à-dire que l'homme se méprend sur la nature des forces qui le traversent : il ne sait pas être manœuvré par la grande force cosmique centrale.

On remarque que le pied gauche, le pied droit, la flèche et l'aile gauche de l'Amour, apparaissent respectivement après le Ve, VIIIe, XIIIe et XIXe rayon. Si l'on tient compte de la valeur symbolique de chacun de ces objets, de la couleur des rayons entre lesquels ils émergent et de la valeur symbolique de leur rang, on a toute la conception humaine de l'amour. A un autre point de vue, ces attributs et nombres étant interprétés au 3e sens et sans tenir compte des couleurs des rayons, on trouve toute une cosmologie panthéiste exacte selon le symbolisme même du Tarot.

Parmi les éléments qui permettent l'interprétation de la VIe lame, signalons encore par exemple que le jeune homme est touché de l'épaule droite par le personnage de gauche et visé par l'amour à la jointure de l'épaule gauche. Le symbolisme de l'épaule est bien connu. En le combinant avec la notion des valeurs de latéralité, on voit que ce personnage décrit très exactement la situation de l'homme dans l'amour.

Noter aussi que la jeune femme a les manches blanches émergeant d'un manteau bleu orné d'un parement rouge. La femme poursuit son rôle dans l'amour sur un plan psychique et le plan passionnel ou sentimental n'est qu'une apparence. Mais au-dessous et plus profondément, son rôle actif est l'exécution d'un impératif cosmique. Elle ne regarde d'ailleurs pas l'amoureux ni l'autre personnage.

Sans entrer dans le détail de tous les éléments de la figure, on voit que l'Arcane VI traduit très exactement tout le problème de l'Amour et sa signification profonde. Aussi est-on un peu déconcerté lorsqu'on lit dans des études sur le Tarot que cette carte signifie « Union ». C'est au contraire avec l'union, toutes les ambivalences que cette notion soulève qui se trouvent mises en jeu. Certains y voient l'amour physique engendrant l'amour spirituel ; alors que c'est de toute évidence l'Amour universel qui y engendre l'amour-sentiment.

Au point de vue numéral, le VI e Arcane correspond à la lettre hébraïque Vau et, bien entendu, au nombre six (voir au mot SIX).

 

 

 

 

 

 

 

 

 ↑ Haut de page